Innovation pédagogique, Recherche

Évaluation Longitudinale des ActIvités liées au Numérique Éducatif
Pilote d'action A2 :
Philippe Dessus (LaRAC)

Collaboratrice :
Fanny Gimbert (LaRAC)

Montant alloué au projet : 12 000€

Descriptif du projet :
Cette recherche s’inscrit dans le cadre de l’évaluation du volet 3 « Equipements et ressources associées » de l’action « Innovation Numérique pour l’Excellence Éducative » (INEÉ) du Programme d’Investissements d’Avenir. Son but est de mesurer l’impact de l’utilisation d’équipements mobiles sur l’évolution des apprentissages scolaires (mathématiques et français), sociocognitifs (créativité et esprit critique) et numériques des élèves et sur les pratiques des enseignants, au niveau national. Le dispositif d’évaluation dans son ensemble comprend trois missions et durera 2 années (de début 2018 à mi–2020, avec trois moments de mesure). L'évaluation concernera 240 collèges (sélectionnés selon leur participation à l’action INEE et selon les équipements mobiles disponibles pour les élèves de 5e), soit un total de 6 000 élèves de 5e (puis 4e et 3e) et de près de 2 000 enseignants.
La mission sur laquelle le LaRAC (E.A. 602) de l’université Grenoble Alpes interviendra est intitulée A2 “Évaluer et analyser les changements de l’intégration pédagogique du numérique”, dont le but est de s’intéresser plus particulièrement aux enseignants et à leur capacité à intégrer le numérique (ici, les équipements mobiles) dans leur pratique. La notion d’“intégration du numérique” est particulièrement floue. Elle est souvent considérée par la seule utilisation de logiciels ou matériels et est souvent fondée sur des démonstrations spécifiques de ces outils, sans réelle prise en compte de leur intégration dans l'enseignement (Harris, Mishra, & Koehler, 2009). Notre argument est que l'intégration du numérique est liée à de nombreuses connaissances et compétences (du domaine enseigné, de la technologie, de la pédagogie et de la didactique) qu'il convient de prendre en compte pour obtenir un état des lieux plus exhaustif du niveau d’intégration du numérique par les enseignants. Ce projet a pour but de réaliser une opérationnalisation de la notion « d’intégration du numérique » par les enseignants en croisant des mesures quantitatives et qualitatives, autorapportées et d’observation, afin d’avoir un tableau le plus précis possible des pratiques des enseignants avec le numérique et de leurs effets sur l’enseignement.
Les questions de recherche suivantes seront traitées :
 
  1. Peut-on rendre compte du niveau d’intégration pédagogique du numérique des enseignants en les questionnant à propos de leurs connaissances et compétences en lien avec le numérique ?
  2. Dans quelle mesure ce niveau d’intégration est-il lié aux compétences des enseignants dans l’utilisation du numérique ?
  3. Ce niveau d’intégration au niveau des classes est-il en relation avec le niveau en équipement numérique et ressources humaines d’appui de l’établissement ?
  4. Peut-on mettre en évidence un ensemble de pratiques pédagogiques intégrant le numérique que les enseignants perçoivent comme efficaces ou innovantes ?
 
Pour plus d'informations, voir la présentation du projet par la DEPP.
 
Retour en haut de page
Mis à jour le 13 juillet 2018